S'abonner Se désabonner

 

  - Niouzes
- Saison 01-02
 

  - L'équipe
- Sélections
- & blessés
 

  - Photos  

  - Vidéos buts
- Multiplex (live)
- Live texte
- Calendrier
- Scores
- Classement L2
- Jt et médias
 

  - De France
- De la Ligue
 

  - CFA
- Moins 15 ans
- Moins 17 ans
 

  - Chants & sons
- Peuple vert
- Ultras : MF91
- Ultras : GA92
- Célébrités
- Le Club

- Les Bars
- Les sponsors
- Boutique
 

  - Légende
- Le Chaudron
- Entraîneurs
- Palmarès
- Billets matchs
 

 - Liens
- Top Sites
- Download
- Smileys
- Forum [indisp]
- Chat
- Guestbook
- Greets
- Ze Team !
- Awards
- Contact
 


Le chaudron

La scène se passe en 1920. Un terrain de 38 000 m² à l'Etivallières est acheté par Casino qui le revend à l'Association Sportive Stéphanoise pour le franc symbolique. C'est en 1924 que les travaux de construction du stade sont engagés. Le 13 septembre 1931, c'est l'inauguration du stade Geoffroy Guichard. L'édifice portait ainsi le nom du père du président. L'équipe professionnelle de l'AS Cannes est appelée à disputer un match amical contre les locaux et l'emporte 9 à 1.

Monsieur Geoffroy Guichard

Geoffroy Guichard première version est composé d'une seule et unique tribune de 800 places couvertes. Autour du terrain se déroule une piste d'athlétisme. Quelques gradins se dressent également fièrement à cet endroit. La capacité du stade est alors de 1 000 spectateurs.

1956 : premier chamboulement dans l'architecture de Geoffroy Guichard : la piste d'athlétisme disparaît. Les travaux continuent en 1957 avec les gradins qui sont désormais composés de places non-assises. Le stade commence alors à prendre son aspect actuel. Les grands poteaux surmontés de puissants projecteurs sont montés en 1965. L'inauguration du "chaudron" deuxième version aura lieu le 22 octobre de la même année. Comme pour la première, les Verts sont s'incliner, mais cette fois-ci sur le score de 5-0 et contre l'URSS.

1968 : le stade est cedé à la ville qui entreprend de nouveaux travaux. Henri Point voit le jour, de même que les kops qui profitent des nouvelles infrastructures. La capacité du "chaudron" est alors de 39 570 personnes. A ce moment, sa forme est telle que nous la connaissons aujourd'hui, avec son architecture typiquement britannique.

En 1984, et dans le but d'accueillir le championnat d'Europe 1984, les places non-assises sont supprimées en Faurand et les kops sont aménagés. Grâce à cette démarche, le stade passe à 48 270 places dont 22 200 assises. Le 11 mai 1985, Geofroy Guichard connait son affluence record : 47 717 spectateurs payants. Ce record fut établi contre Lille pour un quart de finale de la coupe de France. L'ASSE évoluait alors en 2ème division.

Le stade connait son dernier grand chamboulement pour accueillir la Coupe du Monde 1998. Les projecteurs sont ôtés et remplacés par l'éclairage actuel. Les kops passent en places assises. Le balcon supérieur d'Henri Point est construit. La capacité du stade est alors la même qu'aujourd'hui, c'est à dire de 35600 places.





 
Avril - Mai
Vous pensez que l'ASSE sera, fin mai...
Ds les 3 1ers
4è à 8è
9è à 12è
13è à 17è
18è à 20è
Qui souhaitez--vous voir gagner en L1 ?

Résultats
 

 

 

 

Cliquez et Y'A FOOT trouve









 

 
visiteurs depuis le 29/08/2001.